Bac Nord – Cédric JIMENEZ

Aujourd’hui, je vous parle de ce film français qui a déjà fait couler beaucoup d’encre dans la presse : Bac Nord, sorti en salle en 2020.
Je tiens à vous dire dès à présent que je ne rentrerai pas dans le débat de la récupération politique dont ce long-métrage a fait l’objet.

Avant tout, un petit rappel des faits dont le réalisateur s’est inspiré : en 2012, 18 policiers de la brigade anti-criminalité du secteur nord de Marseille sont mis en garde à vue pour corruption, racket, trafic de drogue et enrichissement personnel. L’évènement fait scandale, les politiques et la presse s’en emparent pour relancer le débat sur les pratiques utilisées par les forces de l’ordre afin de procéder à des arrestations.

Dans sa réalisation, Cédric Jimenez a décidé de mettre en scène trois protagonistes interprétés par Gilles Lellouche, François Civil et Karim Leklou.
Ils incarnent trois policiers qui passent un marché avec l’un de leurs indic’. Le deal est simple : une information pour faire tomber un réseau important de drogue dans les quartiers nord de Marseille contre 5 kilos de cannabis. Leur hiérarchie donne son aval, ils arrivent à appréhender les trafiquants. Quelques mois plus tard, l’IGPN les arrête et les met en détention provisoire car leur supérieur prétend n’avoir jamais eu connaissance de cet arrangement.

Tout d’abord, la forme ! Je n’ai pas de critique négative particulière sur la cinématographie de ce film. Le metteur en scène offre un film nerveux, assez réaliste avec une scène particulièrement bien réussie lorsque les personnages se trouvent confrontés aux habitants de la cité. La tension de cette séquence est parfaitement menée, à mon sens.
J’émets toutefois quelques doutes concernant le jeu des acteurs. Gilles Lellouche donne une image assez archétypale de l’inspecteur de 50 ans qui n’a pas réussi à se construire en dehors de son travail. François Civil est le jeune des quartiers qui a préféré être flic plutôt que voyou. Quant au personnage de Karim Leklou, il « sauve » l’équipe avec son enfant et sa femme jouée par Adèle Exarchopoulos. Sans vouloir faire de raccourci, j’ai l’impression de retrouver la même composition que la série Braquo. En somme, peu d’originalité malgré un jeu pas si mauvais, sans être fantastique.

Ensuite le fond ! On comprend clairement que le metteur en scène a voulu critiquer un système en montrant ses défauts et ses incohérences. Les policiers de la BAC étaient portés aux nues, considérés comme des « supers-flics » donc on apportait peu d’attention aux méthodes employées. Cependant, personne n’était dupe. Jimenez dresse donc un tableau assez flatteur de ces « héros » qui prennent des risques afin de faire leur travail. Il pointe du doigt une hiérarchie qui détourne les yeux quand c’est arrangeant et qui crie au scandale en feignant de ne pas avoir su.
Je peux comprendre l’incompréhension de ces hommes qui pensaient être protégés par leur institution ainsi que le sentiment d’injustice d’être épinglés et pris en exemple pour des méthodes utilisées par le plus grand nombre de leurs collègues. Malgré tout, je ne peux adhérer au postulat faisant d’eux des victimes et non des coupables.
Je trouve donc que la manière dont le réalisateur traite ce sujet épineux est trop dichotomique. D’un côté la « méchante » institution qui ne protège pas ses agents, de l’autre les « pauvres » hommes piégés sans défense.

En outre, si vous voulez regarder un bon film français avec des flics flirtant avec la légalité, je vous conseille plutôt de (re)voir les films d’Olivier Marchal plutôt que la création de Cédric Jimenez.
Et avouons-le , on préfère Jean-Hugues Anglade et Nicolas Duvauchelle (Braquo) à Gilles Lellouche (désolée mais c’est la vérité).

Ailleurs sur la blogosphère : Cinexpressions, Christoblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :